voyage-enfant

Shivamama s’envoie en l’air ! J-13

En cette fin d’année, une grande aventure se prépare chez la ShivaFamilia. Un grand voyage à, presque, l’autre bout du monde. Dans 13 jours, YogiBoy et Shivamama s’envolent pour 3 semaines au Cambodge.

Quoi ?! Comment ?! Tu déscolarises ton enfant ? Et en plus tu laisses tes deux rousses ? Et comment on fait un voyage de 33h avec un enfant de 4 ans (oui, oui j’ai bien écrit 33h) ? Je vous vois venir avec vos pancartes, vos questions et vos revendications ! Alors Shivamama vous dira tout de ce fabuleux voyage; les moments de grâce, de galère, de partage, de fatigue. Je vous livrerais aussi quelques astuces pour faire des vacances, de vraies vacances… pour tout le monde j’entends, adultes responsables et vaccinés compris ! Parce que les astuces qui marcheront à l’autre bout du globe, dans un pays qui ne parle pas ma langue et dont les habitants mangent des araignées, marcheront également pour un week-end dans le Lubéron!

voyage-cambodge-enfant-baby

Pourquoi déjà?

Pourquoi le Cambodge ? Pourquoi en Novembre ? Parce que je suis la petite sœur chanceuse d’une créatrice d’occasions. Parce que ma grande sœur, son mari et leurs deux enfants ont fait le projet fou d’un tour du monde d’un an en famille, en sac à dos. Vous pouvez d’ailleurs suivre leurs aventures sur leur blog lesflamantsrosesmigrateurs.fr.

Quand ma sœur nous a annoncé en décembre dernier leur voyage extraordinaire, en toute franchise, je me suis juste vue, moi, sur ma chaise, mon bébé de 6 mois dans les bras, du vomi sur l’épaule, ma « grande » de 20 mois, la couche pleine, courant dans le salon, pieds nus, chaussettes dans la bouche et mon ainé de 3 ans, tout juste scolarisé, la tête enfoncée dans sa cagoule SpiderMan. J’ai senti le poids des cernes, le combat quotidien de ma sangle abdominale pour retrouver forme humaine et l’appel désespéré de mon bac à linge sale. Non… très franchement, l’annonce en elle-même a plus ressemblé à un coup de râteau dans les dents.  Et puis quelques jours ont passé, j’ai cessé de regarder ma sœur tout en haut de la montagne qui me faisait tant envie, j’ai enlevé le râteau de mes dents et je me suis mise à ramer (avec le râteau bien sûre!). Et si on les rejoignait ? Et si, nous aussi, on voyageait un peu ? Pour une fois ! Trois ans que mes seuls voyages constituaient à découvrir les maternités de France (j’y suis quand même allée 3 fois, c’est dire si le paysage est superbe).

Alors on a regardé les destinations les moins chères de leur périple. Ce sera l’Asie ! Et selon leur planning, le Cambodge s’est imposé comme le plus abordable financièrement et le plus climatiquement agréable avec des enfants.

J’ai franchi le premier col de la montagne, mon râteau en bandoulière ! Je me lance dans l’aventure de la frangine en famille ! C’est décidé !

Oui, mais l’école ?

À la question de la déscolarisation de 3 semaines, la maitresse de moyenne section de YogiBoy a été clair : L’immersion dans un pays à la culture, au paysage aussi différents des nôtres ne peut être qu’enrichissant et stimulant pour un enfant de 4 ans. Traduction : Méga top feu vert de la maitresse en maillot de bain ! Elle serait presque partie avec nous ! Ma sœur (et mon beauf!) assurant la scolarité de mes neveux pendant le voyage, nous profiterons de ce temps d’éducation pour remplir un petit carnet où il pourra dessiner, colorier, découper et ainsi se constituer un recueil de souvenir. Et ça tombe bien puisque Maped lui a offert, en plus d’un colis humanitaire à destination d’écoles que nous croiserons sur place, tout un attirail de mini-reporter ! Je vous en dirais plus le moment venu !

voyage-cambodge-enfant-spiderman

C’est KikiPaye ?

Bon… C’est sûr, partir au Cambodge, ça te plombe un peu le budget loisir…C’est légèrement plus onéreux qu’une sortie piscine ou qu’une après-midi pâte à modeler.

Alors j’ai redégainé mon râteau, mon fidèle, et lui et moi, on a trié ! On a fait le grand ménage de l’appartement ! De quoi ce sert-on vraiment ? Honnêtement … ce vélo qui moisit dans la cave depuis 3 ans… Hop le bon coin! Et ces bouquins sur la grossesse ? Hop bourse puériculture ! La raquette de Squash ? Vide grenier ! YogiBoy aussi a du trier ses jouets, ses peluches avec un objectif qui faisait briller ses yeux : retrouver les cousins !

On a aussi utilisé une de leur technique d’ailleurs : Mettre chaque billet de 5 € de côté ! Chaque rendu de monnaie devenait une petite victoire pour les Magellans qui sommeillaient en nous ! Rajoutez à cela, quelques sous reçu aux anniversaires et à Noël. Quelques économies par-ci, par-là. Et nous voilà au bout de 9 moi, fin prêt !

Et les rousses ? Et PapaFakir ?

Oui, mes minis rousses… Elles faisaient bien parties du projet initial. Et puis on a regardé, un soir, innocemment, les plans de vols pour se rendre en Asie. Dans notre budget : 33 heures… 33… Déjà que YogiBaby, 45 minutes de voiture et elle mute en Hulk à paillette, toute morve dehors, les larmes et les cris qui vont avec ! Qu’en plus, au regard de leur âge, ça aurait été 33h dans 3 avions différents sur NOS genoux ! Oui, oui pas de siège pour elle ! Tu le vois le plan foireux ? Quand tu as réussi à endormir les filles, une sur toi, une sur PapaFakir malgré le va-et-vient des hôtesses, les annonces au micro, le gros poilu qui ronfle  et que YogiBoy te dit « faut que je fasse pipi ! »…

Et puis, en toute honnêteté, s’enfourner une pom’potes le cul sur les temples d’Angkor ou au parc municipal, mes filles, elles s’en battent un peu leur jambonneau de 1 et 2 ans. Même si l’expérience sensorielle et humaine les auraient imprégné, je n’en doute pas. Les filles, ce sont encore des bébés et sur place nous attendent des 5 heures de bus, de bateau, du décalage horaire…

Alors, elles resteront en France, à attendre la neige à la fenêtre et préparer Noël, des étoiles plein les yeux. On ira parcourir le globe avec elles, montrer au reste du monde cette belle paire de rousse hors du commun. C’est promis !

Quant à PapaFakir, il ne se résout pas à les laisser si longtemps. Je lui ai bien dit qu’un bol d’eau et quelques madeleines suffiraient mais non… Il restera à la maison, à veiller sur elle et ça… ça me rassure un peu beaucoup quand même.

Alors voilà où on en est :

  • On a les billets !
  • On a les passeports !
  • Shivamama a reçu son permis international.
  • L’école est prévenue.
  • L’air B&B pour notre escale à Bangkok est réservé.
  • Les dollars pour le voyage sont commandés.
  • J’ai acheté des chaussures de Jésus.
  • J’ai fais doucement le deuil de mes Stan Smith.
  • Lespetitsbaroudeurs.com m’ont bien aidé à rhabiller YogiBoy pour l’aventure. Je vous en dirais plus à l’occasion.

Objectif cette semaine :

  • Faire un essai de sac à dos et se rendre compte que un sac pour 2 pour 3 semaines… c’est chaud ! Surtout quand Yogiboy te dit « On peut prendre mon épée pour jouer avec mon cousin ? Et mon déguisement de pirate, il rentre dans le sac ? Ma cravate au moins ? »
  • Prendre rendez-vous chez l’esthéticienne pour éviter un excédent bagage.
  • Préparer tout plein d’article de Nöel prêt à vous poster pendant que je serais à dos d’éléphant.
  • Se renseigner sur la puissance Wifi d’un éléphant.

J-13 les yogis, et on s’envoie en l’air, mon fils, mon râteau, vous et moi !

Shivamama

Enregistrer

2 Commentaires

  • Laurie 10 novembre 2015 at 12 h 08 min

    Coucou,
    Quelle belle aventure vous attend là, j’ai hâte d’avoir tes impressions. Ca va être un merveilleux souvenir pour vous deux.
    Pleins de bisous alsaciens à vous 5. Laurie.

    Répondre
    • Shivamama 10 novembre 2015 at 19 h 43 min

      Merci ! Ce sera à suivre sur le blog et sur les réseaux sociaux pour vous faire partager autant que possible la grande aventure maman/fiston !

      Répondre

Laisser un commentaire