tbc

Shivamama se lance dans le TBC

Lundi, voilà 5 ans que je devenais maman. 5 ans donc que, passée la joie d’avoir enfanté un garçon aussi beau qu’Apollon (si si vraiment, mon fils est de toute beauté), je ramassais un peu (beaucoup) mon bidon. Puis est venue YogiNenette, et cerise sur le chameau, YogiBaby.

Mon corps post-grossesse n’est pas un cataclysme en soit. J’ai eu de la chance de perdre mes kilos rapidement. Il faut dire que s’occuper de trois enfants en bas âge consiste en quelques sorte à un cross fit à domicile… tous les jours. Hop je ramasse 834 jouet avec 7 kilos de bébé dans les bras, hop je monte 8 fois les escaliers pour changer 8 couches, pouf je marche sur un légo et fais du cloche pied pendant 10 min, zou je cours dans tous les rayons du supermarché parce que j’en ai encore perdu un ! Non honnêtement ce n’est pas tant les kilos qui me posent problème et j’ai conscience que c’est une chance. Seulement…

grossesse-bidon

Seulement, ça pendouille à gauche, ça tremblotte à droite, ça dégouline à l’arrière. On ne peut pas dire que j’ai retrouvé le corps de mes 16 ans quoi ! C’est à cet âge que j’ai rencontré PapaFakir (tu sais le traitre qui cache des pots de Nutella dans sa voiture). Bon, le problème ce n’est pas tant lui. Il suffit que je ressorte la petite jupe que je mettais aux Baléares pour nos vacances post-bac et il serait chaud pour un quatrième (non je déconne… on n’est pas fou). C’est un peu plus moi qui ai envie de voir mon corps se raffermir un chouilla. Que YogiBaby arrête de me dire « hooooo bidou moumou!! » à chaque fois que l’on joue au docteur… par exemple. Et puis je me marie dans moins de deux mois, alors ça me fait une motivation supplémentaire.

En suivant pas mal de mamans sur instagram, j’ai pu assister à leur remise en forme via le programme « Top Body Challenge ». Un programme hyper connu de Sonia Tlev, dispo ici, sur 12 semaines. Complet, ludique et bien encadré, je me suis laissée tenter. Au programme trois séances de 30 minutes par semaines ciblées sur tel ou tel partie du corps. 9 exercices en tout à chaque fois, avec schémas et timing détaillés dans le programme. C’est super clair et bien expliqué. Impossible de se planter. Le programme nous incite à nous prendre en photo pour voir nos progrès. Un moyen aussi de leur faire de la pub sur les réseaux grâce au hashtag #TBC. Malin mais super efficace puisque ce sont les photos des progrès de mamans lambdas qui m’ont convaincu.

tbc-semaine1

Apparemment les trois première semaines sont les plus dures. Alors pour ne pas me décourager, en plus de rendre mon aventure TBC publique sur le blog (ça veut dire que je compte sur vous un peu les yogis ! Soit pour me booster soit pour m’accompagner !), j’ai embarqué dans l’aventure mes deux témoins de mariage. Et en bons témoins… elles n’ont pu dire non !

Lundi avait lieu notre première séance… abdos-cuisses… Mardi matin j’étais dans l’incapacité de débrailler sans que mes cuisses me disent « laisse-moi tranquille ». Mardi soir, rire m’était devenu impossible… ce qui bien sûre à fortement amusé PapaFakir. Il faut dire que le nom du programme « Top Body Challenge » l’inspire fortement. Il le répète, avec l’accent québécois (ne me demandez pas pourquoi) environ 58 fois pendant les trente minutes de mon entrainement… Il se fait rire… Prenons ça comme un encouragement.

Ce soir c’est bras-fessiers; que je ferais enfermé dans ma chambre. Oui parce que sinon j’ai YogiBaby qui me monte sur le dos, YogiNenette qui me pique mon tapis et YogiBoy qui touche à mon chrono ! Ce soir il y aura encore des squats. Demain je conduirais encore comme une retraité. Mais bientôt j’aurais retrouvé mes formes et il en sera fini du « Moumou bidou » ! Moi j’y crois !

Alors qui commence avec nous ? On vous attend nombreux et nombreuses.

Des bisous pleins de courbatures les Yogis!

À la semaine prochaine.

Shivamama

Enregistrer

1 Commentaire

  • zozo rare 7 août 2017 at 14 h 17 min

    Alors finalement ce programme? miracle ou pas?
    En même temps tu n’as pas franchement besoin de beaucoup d’efforts :)

    Répondre

Laisser un commentaire