poux

Pediculus humanus

Les poux ! Je ne vais pas vous mentir, en matière de poux, je suis novice (Bhouuu la crâneuse aux cheveux lisses), YogiBoy ayant miraculeusement esquivé les pattes dégueu’ de ces affreuses petites bêtes en petite section. Oui mais comme dirait Ribéry « la routourne » (c’était l’instant foot de Shivamama). Et l’automne, le bougre, s’est de nouveau pointé.

Bizarrement, je n’y pensais même plus. J’emmenais toute guillerette, rondade flip de la joie dans la cour, mon grand en moyenne section tous les matins. Et puis un soir, je me rappelle c’était le 11 septembre à 17h à la réunion de début d’année, la maitresse a lâché ces 4 petites lettres qui démangent au milieu d’une  phrase à faire paniquer les plus organisées des mamans : « Cette année je compte sur tous les parents d’élèves pour traiter la tête de leur bambin à la moindre alerte de ma part ! Parce que l’année dernière tout le monde était en décalé et on en a eu toute l’année » …Toute l’année a-t-elle dit ?! (Pas la position fœtale, Shivamama, pas la position fœtale, ressaisis-toi ! Tu es à la réunion des parents d’élèves ! Nom d’un chien à puces !)

Les poux - ShivamamaPoux sur la tête de maman by YogiBoy

– J’ai d’abord songé à raser la tête des enfants, puis je me suis ravisée… ben oui, j’habite à la montagne moi ! La boule à zéro ça donne froid !
– Puis j’ai tenté le discours pédagogique couplé à l’achat préventif du shampoing anti-poux Cars (et là est mon erreur). « Alors tu dis que si je prête mon bonnet aux copains on pourra faire le shampoing de Flash McQueen ?!!!! » m’a dit YogiBoy, des étoiles plein les yeux. Échec !
– Je me suis essayée à l’huile essentielle de lavande sur les manteaux, bonnets et derrière les oreilles. Ça cocotte tellement que la maison de retraite du village est passée voir si une petite vieille ne s’était pas égarée dans l’appart’.

Alors oui, c’est vrai, là je suis à court d’idée. Parce qu’en soi, des poux, ce n’est pas la mort. C’est le temps considérable que cela prend à éradiquer. Entre les shampoings qui attaquent la cornée (dont 3 qui finissent en hurlant), l’épouillage avec un peigne si serré que même les cheveux du poux restent coincés, la lessive des draps, doudous, oreillers et autres peaux de bêtes… J’en ai bien pour 2 heures minimum ! Sans compter l’aspect ignominieux de la chose ! Appelons un pou un pou ! C’est dégueulasse non ? Avoue, Toi qui a subi le fléau l’année dernière, c’est répugnant ! Je préfère encore réceptionner  à mains nues du vomi de YogiBaby après un diner tartiflette (j’habite la montagne je vous ai dit !).

Non, non, non ! Je ne peux pas avoir des poux… j’ai juste pas le temps !

Aide Shivamama et le dieu du brushing te le rendra ! Donnez vos trucs et astuces pour lutter contre les Pediculus humanus (même le nom est à vomir !)

Et BigUp à celui ou celle qui a lu l’article sans se gratter 😉

Shivamama

Enregistrer

2 Commentaires

  • Yogi Mel 25 septembre 2015 at 22 h 35 min

    Quand tu dis 2h, c’est sur cheveux courts! Et c’est compter recommencer 7jours puis 14jours après pour la minuscule lente qui était resté collée même après le peigne Asix 2000 (qui enlève et/ou eniappe la lente porteuse).
    Un petit coup de Puressentielle préventif poux le matin avant l’école! Et dans le bonnet!
    Interdiction de prêter les bonnets ou de faire une mêlée avec les copains.
    En curatif, lavage de tout textile possible en machine à 60C et congèle pour le reste pendant 8h (peigne, pince, couverture en laine, poupons (nô comment)! Pchitt pour le canap, le tapis et les sièges de voitures!!!!
    Et bien du courage!!!

    Répondre
    • Shivamama 26 septembre 2015 at 13 h 07 min

      Quand j’ai demandé de l’aide je voyais plus l’astuce miracle… du genre : tu pètes 3 fois sur un artichaut en fleur tout en te touchant une canine et POUF plus jamais de poux… Mais je prends le programme de choc… et je m’octroie 6h devant moi… Merci merci et louages à tes cheveux!

      Répondre

Laisser un commentaire