zero-sucre

Notre première semaine zéro sucre

Après avoir réduit notre consommation de viande à moins de quatre repas par semaine, commandé des paniers de fruit et de légumes locaux, nous avons désormais comme objectif le zéro sucre ! Ou presque.

Voilà plusieurs mois que le petit-déjeuner et le goûter des enfants nous préoccupent. Trop gras, trop sucrés, trop chimiques tous ces petits gâteaux ou autres viennoiseries de supermarché. Et puis subitement je me suis rendu compte de la corrélation entre ma tronche d’ado et les paquets de bonbon engloutis devant koh-lanta.

livre-no-sucre-zero

Alors on s’est documenté sur le sujet, notamment sur le sucre raffiné, le sucre blanc : problème de peaux, de poids, de concentration, fatigue, inflammations diverses. Bref… Rien de très jojo. Il ne nous en fallait pas plus pour sauter le pas. Mais pas à n’importe quel prix !

L’objectif principal est de réduire significativement le sucre dans notre alimentation mais absolument pas de nous dé-sociabiliser ni de devenir des obsédés du glucide ! Nous continuerons bien entendu à aller au resto, à faire des bouffes entre copains et même à manger de temps en temps des bonbons. Parce que les bonbons, c’est l’enfance ! Et je ne les priverais pas de ça. Mais si déjà, au quotidien, entre nous, nous arrivons à limiter, voir à supprimer le sucre, le défi sera relevé. Défi qui, soit dit en passant, ne me fait pas trop peur, étant plus salé que sucré, je pense pouvoir compenser facilement.

Étape 1 : le petit déjeuner

C’est la grande réussite de cette première semaine pour toute la famille. Nous avons troqué le pain de mie, le miel et la confiture au profit de bols de fruits frais mélangés au choix avec des pop-corn nature, des amandes, des raisins secs, des cranberries, du riz soufflé complet nature, etc… Les enfants ont adoré et moi… j’ai recommencé à petit-déjeuner ! Il est certain que l’arrivée des fraises et des myrtilles a joué pour beaucoup. Et cerise sur gâteau (sans sucre) plus aucune fringale de la matinée ! Pas de ventre qui gargouille à 10h. On est paré jusqu’à midi !petit-dejeuner-zero-sucre

Étape 2 : le goûter

Là, j’admets que pour l’instant, je galère un peu plus. Passé les gaufres et les pancakes que je réalise sans sucre et que nous agrémentons d’un peu de miel… je n’avais pas grand chose d’autre à leur proposer. Et puis, il faut avoir le temps… Après un échange avec claire_en_vadrouille sur instragram, je vais suivre son conseil en préparant à l’avance et en congelant.

J’ai bien essayé des muffins sans sucre à la myrtille… mais franchement… ce n’était pas un régal. Échec du côté des enfants. Je vais retenter d’autres recettes avec d’autres fruit et d’autres astuces. Je vous en reparlerais.

Je suis d’ailleurs preneuse de toutes petites recettes sympatoches pour le goûter !

muffins-zero-sucre

Étape 3 : les repas

Ici le zéro sucre a été appliqué avec facilité même si nous avons été bien surpris par les quantités de sucres de nos (jadis) ketchup et sauce barbecue (incroyable!!!). J’ai d’ailleurs plusieurs recettes à tester à ce sujet. Mais le bouquin précise bien que le goût peut surprendre au début tant nous sommes habitués au sucre de ces préparations industrielles. Je teste et je vous en reparle.

Pour le reste du repas, nous avons juste abandonné les flanby des enfants et sucrons désormais les petits suisses légèrement au miel ou à la compote. En dessert nous mangeons toujours un fruit, pas de difficulté majeure donc.

Bilan Semaine 1

– Plus de fringale le matin
– Pas de cataclysme acnéique

Il est encore trop tôt pour tirer davantage de conclusion. Mais nous sommes satisfait de cette première semaine très bien accueillie par les enfants. Pour l’instant le pain de mie-confiture et les brioches-chocolat ne semblent pas leur manquer. J’ai hâte de continuer et de voir la suite !

N’hésitez pas à nous accompagner et/ou à nous livrer vos trucs et astuces pour partager ensemble l’aventure ZeroSucre !

Bonne semaine heatly les yogis !

Shivamama

Enregistrer

9 Commentaires

  • Maman À Dada ! 27 avril 2016 at 13 h 12 min

    Belle initiative !
    Nous consommons peu de sucre aussi ici, mais c’est vrai que pour les goûters ça n’est pas toujours facile. Dans mes préparations de gâteau je remplace le sucre raffiné par du sucre intégral et je diminue les doses. Cuisiner ce sucre est une habitude à prendre (il rend parfois beaucoup d’eau, il n’a pas du tout le même goût que le sucre raffiner et n’a pas toujours le même gout en fonction de sa provenance) mais il est moins néfaste. Sinon tu peux aussi utilisé tout autre sucre naturel (miel, agave) mais j’avoue moins bien les connaître.

    Répondre
    • Shivamama 27 avril 2016 at 20 h 15 min

      Je vais tenter l’agave beaucoup employé dans les bouquins que j’ai trouvé. Je garde tes conseils sur le sucre non raffiné précieusement. Merci pour les conseils ! Si tu as des recettes fétiches, on prend !

      Répondre
  • Fa 27 avril 2016 at 16 h 22 min

    Un réel challenge chez nous pour des enfants qui n’ont pas été habitué à faire attention
    Pour le goûter, je tente de faire du « maison » pour au moins limiter le coté industriel et chimique. Au moins je sais ce que je mets à l’intérieur de mes gâteaux mais ça prend du temps… et mon congélateur est bien trop petit ! Très chouette article et initiative !

    Répondre
    • Shivamama 27 avril 2016 at 20 h 18 min

      Effectivement le fait maison est l’idéal mais en pratique pas facile. J’ai profité de ce mercredi pour faire des gaufres en plus que j’ai congelé… dans mon tout petit congélateur… Je pense que s’octroyer du temps pour cuisiner le goûter est un pli à prendre, une organisation de plus à avoir. Les débuts sont difficiles. Mais si ça vaut le coup, je continue ! Et ensemble sur la blogosphère, c’est plus facile, on se sent moins seul. Vos divers messages sur tous les réseaux m’encourage beaucoup ! Allez, on va y arriver !

      Répondre
  • Maeva 12 juin 2016 at 22 h 12 min

    Dans les livres que tu as choisis ils se complètent ou tu trouve un mieux que les autres…?

    J’ai le même soucis au niveau du petit dej surtout je leur fait un jus de fruit frais mais bon après c’est tartine ou biscuit tout fait :( , pour le gouté je fais souvent des biscuits aux flocons davoine avec tres peu de sucre mais du chocolat sa cale vraiment bien et les enfants adorent

    Répondre
    • Shivamama 12 juin 2016 at 23 h 41 min

      Définitivement « sans sucre ajouté – ma bible » de Sue Quinn aux éditions Marabout. De vrais recettes sans sucres ET sans édulcorants pour une véritable alternative et changement de cap. C’est une question d’habitude. Nous sommes tellement habitué au goût sucré que dès qu’il n’y en pas, par exemple dans les gâteaux, ça nous parait très fade. Mais c’est comme avec le sel, c’est juste le temps de s’y habituer. Ici les pop-corn marchent bien, les fruits secs également, surtout les raisins, pour les filles mais pas pour YogiBoy. Les crèpes et les gaufres cartonnent mais il faut trouver le temps de les faire et d’en congeler pour les matins pressés. J’ai testé le granola tiré de ce livre, les enfants aiment bien. Les cookies au beurre de cacahuètes, c’est mitigé. Mais je vais en refaire en mettant plus de fruits secs pour apporter du sucrée. Si je n’ai pas encore vue de bénéfice indéniable sur les enfants, pour ma part je dors depuis comme une masse, un truc de dingue. Et ma peau va mieux, véritablement. Je vais faire un article bientôt pour vous tenir au courant.Je veux bien ta recette des biscuits. ça m’intéresse vraiment !

      Répondre
  • Laura 8 août 2017 at 10 h 54 min

    Les fruits, c’est bourré de sucre. Raté ! mouahahaha 😀

    Répondre
  • Marine 15 août 2017 at 21 h 18 min

    Pas de sucre pendant 2 mois pour moi puis je suis tombée enceinte et là… nausées ! Je n’arrivais à me nourrir qu’au balisto et au lion du coup, je suis retombée dans le sucre. J’ai fait deux autres tentatives pour arrêter mais j’ai du mal. Pourtant, je cuisine beaucoup, donc peu de plats industriels (donc sucrés) chez nous et j’essaie de faire les goûters maison aux enfants (pas tous les jours, question de temps et de motivation !) mais réduire est déjà super et surtout d’y impliquer les enfants c’est génial ! J’espère que vous parviendrez à vous défaire de ce poison !

    Répondre
    • Shivamama 16 août 2017 at 9 h 31 min

      Ici, depuis l’année dernière nous ne sommes pas aussi drastique. Nous n’en consommons presque plus à la maison mais à l’extérieur nous ne faisons pas attention. Ca se résume principalement à le remplacer par du miel ou du sirop d’érable. Dans les gateaux je divise le sucre par 2 ou 3 et c’est tout aussi bon.

      Répondre

Laisser un commentaire