truc-astuce-maman

Mes trucs et astuces pour survivre

On en chie tous avec nos enfants. Si, si, tous sauf les mythos comme m’avait écrit une lectrice (mes lecteurs sont trop fendards). Mais le parent a une capacité d’adaptation extraordinaire. C’est une obligation, sinon ils nous picoreraient le foie pendant notre sommeil. Ma fille a confié à sa grand-mère un jour: « Si maman était en prison, je pourrais faire tous ce que je veux… ». Elle y pense. Elle y réfléchie. Le jour, la nuit. Elle veut m’éliminer. Pour faire face, j’ai développé quelques techniques. Parce que, au fond, quel est leur but ? M’affaiblir pour mieux me bouffer. Et puis me faire un câlin et me dire que je suis la plus belle après. Parce qu’un enfant est très bi-polaire.
Au quotidien donc, et parce que j’ai eu trois enfants en trois ans ET un mari qui s’est barré 4 mois en formation quand la dernière s’est pointée (coooooomme de par hasard!!) j’ai mis en place quelques petites choses pour me faciliter mon quotidien et ne garder de mes enfants que les câlins et les « je t’aime » (bon ok, ils me mettent encore la misère MAIS je ne suis toujours pas incarcérée et c’est un victoire dont je me félicite):

Le réveil mouton

Un enfant peut très bien t’affirmer à 4h57 du matin « C’est bon, j’ai bien dormi ! » frais comme un gardon. Et expliquer au milieu de la nuit la temporalité à un enfant, c’est comme expliquer à un oursin comment faire un changement de situation sur le site de la CAF. Ce genre de phrase est déconcertante (la phrase de l’enfant, pas mon explication à base d’oursin… quoi que…).
Pour gérer le problème, nous avons investi (35€) dans le dénommé « réveil mouton ». Putain cette pauvre bête nous a sauvé pas mal de matins.
Le principe : on le règle à l’heure souhaitée. La nuit, Mr mouton dort. Quand il est l’heure, Mr mouton part en rando ! Interdit de se lever quand l’animal pionce. Autorisation quand le jour se lève pour wonder mouton.
Le réveil ne sonne que si on active l’option, sinon c’est juste un changement d’image. De sorte que, si les enfants dorment encore quand Mr mouton part se faire le mont-blanc, ils peuvent poursuivre leur nuit (ouais ça arrive 2 fois par an, MAIS quand même).
C’est le modèle nomade à pile, il existe sur secteur avec un lapin.
reveil-enfant-matin

Les bacs

Nous avons investi également dans des bacs (bacs à vêtement et bacs à chaussure). Chacun le sien, cela nous évite pas mal de galères. Pas de caprices le matin pour de choisir ses fringues. On prépare la veille et on met dans le bac. Ils ont leur panoplie perso (j’ai déjà vu deux rousses se battrent pour une culotte…) et ils s’habillent tout seuls. Ils rangent leur pyjama DANS le bac (enfin… ils essaient). Le soir la consigne est claire : on « check » ses fringues. Sales > dans la panière, propre > dans le bac !
Pareil pour les chaussures. Chacun son bac (sinon les filles s’échangent les chaussures et la plus grande se nique les pieds dans des pompes trop petites). On évite aussi la recherche de la deuxième chaussure chaque matin.

Le tri des armoires

Vos armoires débordent, mais ils ne mettent que deux pantalons, leurs préférés. C’est vrai ou pas ?
Cet été nous avons tout vidé et nous leur avons demandé de sélectionner 5 tee-shirts, 4 pantalons et 4 pulls (plus 3 shorts et 3 robes). Basta ! Et on respiiiiire. Moins de caprices pour le choix des fringues, ce sont eux qui ont sélectionné leur garde-robe. Plus d’armoire qui dégueule. Plus de panier à linge sale qui déborde. J’ai fait pareil de mon côté, tout ce que je n’avais pas porté dans le mois : j’ai donné. Ça fait un bien fou.

Les étiquettes

Le post Facebook et Instagram a fait fureur. On me l’a demandé alors voici en avant première le pdf de mes étiquettes de sacs pour mon grand. Rappelez-vous :
« Avec un papa pompier au planning aléatoire et une maman parfois dans l’école maternelle d’à côté, parfois à l’école des maikresses, il est difficile pour mon grand en CP de savoir quoi faire le soir (attendre au portail papa ou maman, rejoindre seul maman dans sa classe de maternelle, aller à la garderie ?). Pour mes filles (en maternelle), c’est plus facile, elles sont moins autonomes, elles attendent en classe avec leur maitresse. On a donc bricolé tous les deux des petites étiquettes à accrocher au sac chaque matin avec au verso la photo qui va bien (la classe de maman, papa, maman, la garderie) et au verso la petite phrase correspondante (pour le futur lecteur qu’il est et sa maitresse).« 
etiquette-sac-primaire

Le tableau de la journée

Un petit objet home made qui nous aide pas mal pour la temporalité. À retrouver ici : La temporalité et l’enfant
routine-enfant

L’autonomie

Pour finir, le maître mot de la maison : l’autonomie. Leur apprendre à faire seul. Avec 3 enfants rapprochés, c’est indispensable. Ainsi, à 3 ans, ils doivent savoir s’habiller tout seul (alors… bon… Jean-Paul Gaultier en aurait une crise de tachycardie), mettre leurs chaussures également (les scratchs sont nos amis), prendre leur douche (pas les bains, nous n’avons pas de baignoire, je « check » juste s’ils ont bien frotté partout), se brosser les dents, se servir de l’eau, ranger… ça sous-entend du lâcher-prise de notre part également (parce que l’enfant ne fera pas aussi bien ou comme toi tu ferais et il faut aussi beaucoup, beaucoup répéter, tu te souviens). On leur confie également quelques tâches ménagères (vider et ranger les couverts du lave-vaisselle, ranger leur linge propre, nettoyer la table,…).
Alors je nous méprenons pas les gars ! Ce ne sont que 6 astuces. C’est très très maigre sur 24h. Ça ne marche pas tous les jours. Je n’ai pas de solutions miracles (à part le mojito ou le porto) mais si ça peut aider quelques mamans et papas alors je serais ravie. Vous connaissez la rengaine ici : on essaie, on se plante, on recommence, on en rit, on en pleure.
Et vous ? C’est quoi vos astuces du quotidien pour ne pas finir en prison ?
À+ les yogis
Shivamama

19 Commentaires

  • Gayane 10 décembre 2017 at 12 h 25 min

    Hello !
    Ici, le réveil mouton n’a pas vraiment fonctionné : le gnome arrivait avec le réveil à la main en me demandant : « T’es sure il est pas cassé ? parce que j’ai beaucoup dormi et il dort encore le mouton !  »
    C’te loose …

    Répondre
    • Shivamama 10 décembre 2017 at 12 h 29 min

      On a eu aussi fut un temps. « Il a plus de pile !! »

      Répondre
  • Marine 10 décembre 2017 at 14 h 14 min

    Un tableau avec les tâches des enfants (surtout mettre la table en fait) chaque jour. Depuis on n’a presque plus d’assiette ! Toutes cassées !
    Liste de menus faite à l’avance, pour ne pas se prendre la tête le soir à réfléchir quoi faire, et acheter utile et sans gaspillage durant les courses

    Répondre
    • Shivamama 10 décembre 2017 at 14 h 25 min

      Ha oui nous aussi on fait les menus de la semaine ! Top !

      Répondre
    • palmette 5 janvier 2018 at 16 h 59 min

      C’est pour ça que j’ai investi dans de la jolie vaisselle en plastique (assiette et verres) rangée à hauteur des enfants pour qu’ils puissent mettre le couvert, débarrasser et vider le lave vaisselle en tout autonomie. Les assiettes cassables sont rangées haut… très haut et en plus quand on les sort, c’est jour de fête !!!

      Répondre
  • Eliselafait 10 décembre 2017 at 15 h 09 min

    Nous avons spasmes mal d’astuce en commun. Je n’ai qu’une seule enfant mais avec le travail à la ferme, le matin doit être organisé. Je pars à la traite à 7h je reviens vers 8h et l’école commence à 8h45.
    On a donc le réveil lapin, le panier de vêtements devant la porte de la chambre. Et depuis cette semaine j’ai telecjzrher une application time timer pour qu’elle visualise le temps qu’elle a pour manger car sinon elle descend 30 fois de sa chaise, nourrit plus les chiens que son propre estomac et moi je perds patience. Et ça marche super bien !

    Répondre
    • Shivamama 10 décembre 2017 at 16 h 53 min

      Waou ! Chapeau. Tu gères.

      Répondre
  • Ca 10 décembre 2017 at 23 h 20 min

    Coucou. Super idées tout ça. À quoi ressemble tes bacs à vêtements et chaussures ? Merci.

    J’adore tes articles, très bien écrits, j’ai plusieurs fois pleuré de rire!

    Répondre
    • Shivamama 11 décembre 2017 at 4 h 09 min

      Ce sont de simples bacs en plastique ou en tissu. Des panières sinon.

      Répondre
  • Mirabel en compote 11 décembre 2017 at 8 h 51 min

    Qu’est ce que j’aime vous lire ! Ca me fait souvent sourire et même rire parfois ! Quel courage à trois enfants … Je pense que j’aurai déjà fini en prison moi , parfois j’ai la patience d’une cacahuète …

    Répondre
  • Maman Sur Le Fil 11 décembre 2017 at 12 h 00 min

    Tes astuces sont tops ! J’avoue que tes petites étiquettes sauveraient bien des enfants, bien des parents et bien des maitresses … C’est une super idée !

    Virginie

    Répondre
  • sofia 11 décembre 2017 at 13 h 14 min

    Ne pas finir en prison j’adore :) !!!! Merci pour tes astuces toujours bien pensées (j’aime bien les bacs) et oui les parents qui disent que tout se passe bien sont de gros mythos…. 😉 Bisous

    Répondre
  • Adeline 11 décembre 2017 at 21 h 06 min

    On a le même type de réveil mais ça a posé problème quand il a compris comment ça marchait: on a entendu le train sonner à fond à 3h du matin!

    Répondre
    • Shivamama 11 décembre 2017 at 22 h 04 min

      Hahahaha

      Répondre
  • doublerose 12 décembre 2017 at 11 h 03 min

    J’aime beaucoup l’astuce des étiquettes…je vais sans doute m’en inspirer ce qui m’évitera de payer la garderie pour 5 min parce que Fleur a oublié que je l’attendais à la grille!

    Répondre
  • christine 13 décembre 2017 at 23 h 03 min

    Cool… bons plans pour eviter la prison. Sinon il y a l’option … c’est eux qui vont en prison ? Bon je blague…
    Pour le reveil je vais essayer. Mais on a trouvé une astuce qui fonctionne le dimanche matin (parfois) : on lui file des « petit poilu » (des bd sans texte, pour enfant http://www.petitpoilu.com/albums.php) et elle les lit dans son lit. On gagne parfois 3/4 d’heure. (Sauf quand elle vient nous les raconter pour jouer à la maitresse…)
    Merci pour ces bonnes idées d’organisation et de légèreté.

    Répondre
  • Alalie 14 décembre 2017 at 16 h 34 min

    Bonne idée !
    C’est moins pour les enfants, mais on pratique aussi le calendrier affiché dans l’entrée (pas à hauteur d’enfant …) ou on écrit les sorties (d’école ou en famille), les RDV, les « ce jour je peux pas m’occuper des enfants » les anniversaires, les jour ou on amene le gouter à l’école (chez nous il est collectif). Un coup d’oeil en début de semaine, avant de faire la liste des courses et en partant le matin.

    Et je fais aussi les menus de la semaine avant de faire les courses, on se pose plus de questions, les courses sont faites pour 15j et monsieur passe à la grande epicerie fraiche a coté du boulot pour les legumes et viande une fois par semaine^^

    Répondre
  • Magalie 19 décembre 2017 at 18 h 51 min

    Ici 3 loustics avec le classique 3 ans d’écart. (11,8,5)
    On a donc en commun le bac à chaussures, on prépare les fringues la veille!
    Idem pour la gestion du propre et du sale.
    On est même arrivé à instaurer le rangement de la chambre une fois par semaine. Ici chaque dimanche soir avec une semaine les poussières et une semaine le changement de draps!
    Mettre la table c’est à tour de rôle sur le planning familial et chacun a sa tâche pour débarrasser. (en fonction de l’âge)

    Et pour éviter de les défenestrer et finir à Fleury, je dirais avant tout avoir du temps pour soi.
    Mais vraiment! pas juste 5 min entre le ménage et le repas en répondant à 12 questions! Non un vrai temps pour soi.
    Du coup ici c’est mon cours de yoga pendant 1H30. Et tout récemment je partage un coach en mouvnat avec mon chéri! 1H15 de sport en plein air à 2…

    Ah et puis aussi tenir le coup jusqu’à ce qu’ils puissent rester une heure tout seul afin d’aller faire une course sans embarquer tout le monde… Notez que mes 3 garçons détestent encore plus les magasins que les fibres de poireaux dans la soupe…

    Répondre
    • Shivamama 20 décembre 2017 at 18 h 26 min

      Hahaha j’adore le dernier paragraphe

      Répondre

Laisser un commentaire