IMG_7606

Le hamac et le sapin de mémé

Cet été, nous ne sommes pas partis en vacances. Nous avions mis la maison sur un site pour en faire l’échange et puis le covid est passé par là et nous avons décidé de rester ici, dans notre belle région. Et c’est sans regret. Et puis, ce n’est pas comme si nous n’avions rien à faire dans la maison. Il reste encore beaucoup de petits travaux par-ci par-là, les extérieurs surtout. Alors plutôt que des vacances, on a ressorti un investissement fait l’année dernière. Un accessoire indispensable à notre survie et qui en plus nous permet de partager de bons moments de complicité : un Hamac !

IMG_7585

Voilà deux ans qu’on se trimbale un vieux hamac Décathlon d’appoint. Pas très beau, pas très grand. C’est un peu comme le Kway. Pratique mais moche et pas très confortable. Alors on a vu les choses en grands. Parce qu’entre deux coups de joint sur les plinthes, trois coups de grelinette dans le potager, les petits fatigués d’avoir trop joué dans le foin ou dans la rivière, on avait besoin d’un VRAI hamac familial.
On a trouvé notre bonheur chez Tropilex. C’est un magasin en ligne qui propose de véritables hamacs, des chaises suspendues, le tout tissé et fait à la main par des tisseurs de hamacs traditionnels en Colombie et en Inde. L’entreprise semble être soucieuse des conditions de travail de ses employés ainsi que de la provenance de matières premières. En plus de proposer de jolis produits, la démarche me plaisait bien (et ils sont membres de 1% For The Planet).

IMG_7582 IMG_7584 IMG_7580
Nous avons opté donc pour un hamac duo hyper grand !! La toile fait juste 230 cm sur 160 cm et peut supporter jusqu’à 180kg ! Mais il en existe des plus grands encore ! Et des plus petits aussi. De quoi faire de parfaites petites siestes, une rousse dans chaque bras, bercé par les bruits de la campagne à l’ombre du gros sapin de mémé. Il est hyper facile à installer (Tropilex vend les sytèmes d’accroche), facile à ranger (livré dans un sac de rangement). La marque propose aussi des pieds pour ceux qui ne disposent pas du gros sapin de mémé. Ça ne se trouve pas partout des gros sapins de mémé.
Le hamac s’appelle « Chill ». Et c’est tout pile ce qu’il nous fallait pour cet été covid en attendant la fin du monde.

Courage pour la rentrée.

Shivamama

0 Commentaire

Laisser un commentaire