chaussures

La théorie des 12 (ou l’art de se chausser chez les enfants)

Rassurez-moi : vos enfants ne mettent pas leurs chaussures du premier coup le matin ? Ça n’existe pas. Il n’y a pas que moi qui doit répéter 12 fois « mets tes chÔssssures » tous les jours ? C’est impossible ! J’ai vu ma sœur galérer avant moi, j’entends parfois ma voisine le dire (et je n’entends JAMAIS ma voisine !) Non c’est comme ça. Tout comme « mettez votre pyjama » signifie en fait pour eux  » courrez nu et sautez, toutes fesses au vent, sur le lit de maman ». C’est dans l’ordre des choses. L’enfant ne peut pas, ne doit pas mettre ses chaussures dès la première sommation. Ce serait déséquilibrer le cycle de la vie. Ce serait faillir à leur devoir d’enfant !

famille-nombreuse-chaussures

Il faut dire que le contexte social occidental n’aide pas. Je m’explique. Du haut de ma très très grande expérience parentale (5 ans c’est dire) j’ai pu observer l’enfant et telle une ethnologue de la basket je l’ai vu se mouvoir chaque matin sur ce parcours semé d’embûches qu’est le domicile familial, jusqu’à son précieux soulier.

Première sommation :
– Le petit d’Homme n’entend pas, ou plutôt n’écoute pas. Trop préoccupé à lire et relire « les orteils n’ont pas de nom » (excellent bouquin soit dit en passant).

2ème sommation :
– C’est l’étape dite de la négociation. Grappiller quelques minutes, quelques secondes pour booker ce coloriage hyyyyyper important (que s’il ne finit pas de peinturlurer le sabot de sa licorne elle ne sera plus là à son retour. On ne sait jamais. Une licorne a si vite disparu)

3ème sommation :
– L’enfant se meut (du verbe mouvoir, oui je sais ça surprend). Oui ça y est ! Il se dirige vers le placard à chaussure. Esquisse d’une danse de la joie matriarcal !! Ho ! Un Playmobil qui traîne. C’est super cool ça un Playmobil. Et des fois qu’il ne soit plus là quand je rentre !

4ème sommation :
Le transfert. « Oui mais YogiNenette elle ne les a pas mis, elle, ses chaussures ». Forcément !!! Je n’ai répété que 4 fois !!!

5ème sommation :
Qui a eu l’idée de mettre la bibliothèque en face du placard à chaussures ?!

6ème sommation :
Sésame et tofu, ouvre toi ! Miracle, le placard est ouvert ! On y est presque !

chaussures-enfants

7ème sommation :
Le choix… baskets ou bottes ? Tongs ou sandales (oui oui même en Avril, l’enfant se pose ce genre de question) ?

8ème sommation :
Résignation et sélection la mort dans l’âme de la paire de chaussures. « Oui mais Jean-Kevin, lui, ses baskets elles courent plus vite!! » Que c’est dur d’être un enfant !

9ème sommation :
Qui a eu l’idée de mettre un miroir dans l’entrée ? Saviez-vous qu’un enfant peut se regarder l’intérieur d’une narine avec passion même à 7h48 du matin ? Fascinant !

10ème sommation :
Il se rappelle son objectif ! Bon point ! S’assoit ! Encore un point ! Commence alors les altercations : « Mais heuuu Pousse toi !! Tu prends toute la place ! Mamannnnnn il prend toute la place, ha siiiiiii ha noooonnnnn ! Même que tes chaussures, elles sont moches! »

11ème sommation :
L’enfant veut changer de chaussures …

12ème sommation :
L’enfant observe le panache de fumée qui sort des narines de sa pauvre génitrice. Il serait tenté de regarder dans le miroir si une telle chose se cache dans sa propre cloison nasale mais les yeux assassins de sa mère l’en dissuadent.

Les chaussure sont mises… Reste le manteau… Mais ça… C’est un autre théorème…

Avez-vous déjà testé celui-là ? Des trucs ? Des astuces à refiler ? Perso je songe à les faire sortir en chaussettes. Le gravier de la cour devrait suffire sur le plan éducatif.

À la semaine prochaine les yogis !

Shivamama

Enregistrer

14 Commentaires

  • Maman À Dada ! 20 avril 2016 at 11 h 49 min

    Ouf ! Je ne suis pas la seule ! Ça n’arrange rien mais je me sens normale!
    Pas d’astuce ici. J’ai essayé de répéter 12 fois très vite « mets tes chaussures » mais ça ne marche pas… Le facteur temps est essentiel dans ce théorème (sauf bien sûr si tu es vachement en avance, là ils mettent leurs chaussures du premier coup, mais on n’est jamais vachement en avance !)

    Répondre
    • Shivamama 20 avril 2016 at 12 h 41 min

      C’est exactement ça. C’est un peu comme quand on doit les tirer du lit les matins d’école et que le week-end ils sont au taquet à 7h30… Le timing est une composante essentielle chez l’enfant pour nous rendre dingue !

      Répondre
  • Laetiti 20 avril 2016 at 15 h 14 min

    Il y a du vrai, mais j’ai plus ou moins trouvé la parade, oh ce n’est toujours pas du premier coup il faut bien encore 2/3 sommations, mais en même que JE décide des vêtements la veille, JE décide aussi des chaussures qui attendent gentiment vers la porte d’entrée loin de toutes distractions, bon ça c’est pour les jours où il y a école les autres jours c’est  » à la vas-y comme j’te pousse » .

    Répondre
    • Shivamama 22 avril 2016 at 9 h 21 min

      C’est pas mal, c’est pas mal ! Mais ici, depuis l’arrivée du kinder surprise je pousse à l’autonomie. Et du coup je ne peux pas exiger qu’ils s’habillent tout seul ET leur imposer des vêtements. Par contre on prépare déjà les tenues la veille, donc pourquoi pas leur faire mettre leurs chaussures de côté ! Ce sera toujours ça de gagner ! Merci !

      Répondre
  • Au fur et à mesure 21 avril 2016 at 15 h 55 min

    J’ai un petit faible pour la 9ème (tellement drôle). As-tu essayé sous forme d’histoire ? Le chevalier doit aller vaincre le dragon, mais pour être invincible il doit réussir à passer tous les obstacles jusqu’au placard pour mettre ses chaussures etc… ça peut peut-être marcher (sans jeu de mots) !

    Répondre
    • Shivamama 22 avril 2016 at 9 h 22 min

      J’ai déjà essayer la compétition. Genre le premier qui met ses chaussures il a gagné les JO du monde entier jusqu’à la lune… ça a marché 3 jours… je prends l’idée de l’histoire !

      Répondre
  • Mademoiselle Mam' 21 avril 2016 at 22 h 38 min

    Hahaha comment se sentir moins seule! MERCI 😀

    Et le manteau oui… encore une autre histoire.

    Répondre
    • Shivamama 22 avril 2016 at 9 h 23 min

      Oui j’ai eu l’impression que ça parlait à pas mal de monde… Je me sens moins seul également. ça n’aide pas à enfiler des chaussures mais ça fait du bien quand même !

      Répondre
  • Fa 23 avril 2016 at 21 h 56 min

    La seule solution que j’ai trouvé c’est les bottes ou bottines pour les filles qui se mettent très rapidement et facilement…
    Par contre si la télé est allumée le matin (pas par moi je ne suis pas folle…) c’est foutu ! Presque on met les chaussures dans la voiture…

    Répondre
    • Shivamama 24 avril 2016 at 16 h 13 min

      C’est une excellente technique. Pour ma part j’attends avec impatience le temps des tongs !

      Répondre
  • Pascale 5 août 2017 at 16 h 55 min

    Chez nois ce théorème fonctionne super avec la douche.
    Quant aux chaussures, et bien tout dépend du lieu où vont emmener les susdites chaussures. Je m’explique :
    – ecole= application du théorème.
    – ballade, vélo, copine….= Drôlement plus rapide…

    Répondre
    • Shivamama 5 août 2017 at 17 h 21 min

      C’est vrai, tout est question de contexte !

      Répondre
  • c 9 septembre 2017 at 10 h 09 min

    écroulée! je pleure!

    Répondre
  • Virginie 26 septembre 2017 at 16 h 25 min

    Je teste depuis 10 jours une solution au « mettez vos chaussures » pour les 2 grands (5 et 3 ans) … et ça marche !
    J’ai mis 2 alarmes (fun) sur mon téléphone portable :
    – une à 8h05 : le premier chaussé+vêtu de son coupe-vent à le droit de l’éteindre.
    – une à 8h10 : il faut partir. C’est au tour du second zouave d’éteindre la sonnerie.
    Tout le monde est content.

    Répondre

Laisser un commentaire