je-taime-maman

Je t’aime plus

« Je t’aime plus ». Ou « t’es méchante ». Ou « je vais déchirer tous tes dessins ». Mais encore « je vais partir tout seul jusqu’au Cambodge et tu ne me reverras plus ! » Voilà quelques extraits en vrac des petites phrases pleines de bienveillance de mon grand de presque 5 ans.

Il faut admettre que je suis une mère absolument abjecte qui ose lui dire par exemple « ne mets pas de la farine partout » ou encore « non pas de tongs aujourd’hui il pleut ». Maltraitante la mère je vous dis. Jusque là j’avais eu des phrases un peu moins trash en réponse. Mais depuis quelques temps nous sommes montés d’un cran. Le « je t’aime pas » revient de manière assez récurrente et te fait revivre ton accouchement de manière très nostalgique.

mot-enfant

J’essaie (je dis bien « j’essaie ») de faire bonne figure et avec un courage surhumain brandis ma parentalité positive. Du genre « tu es libre de tes sentiments mon garçon. Néanmoins, je maintiens qu’entreprendre une partie de catch avec ta petite sœur de 2 ans … n’est pas une bonne idée. Et sache que, pour ma part, je t’aime inconditionnellement ». Bon, en vrai tu penses « non de dieu de bordel de fiente t’as failli lui péter le nez inconscient de fils et si tu me dis encore une fois que tu ne m’aimes pas je te fais revivre ton passage entre les os de mon bassin sans shoot d’ocytocine!!! ».

Combien de temps j’arriverais à me contenir et à ne pas pleurer ? Je ne sais pas. Combien de temps il me lâchera ces vilaines phrases en scrutant mes réactions ? Je ne sais pas non plus. Dans combien de temps les filles vont s’y mettre elles aussi en imitation de leur frère modèle ? Pas longtemps.

calin-enfant

Au fond de moi je sais bien qu’ils m’aiment (enfin j’essaie de m’en convaincre en tout cas). Ils savent bien me le démontrer quand je leur fais des crêpes ou qu’on fabrique des craies géantes. Et puis j’oublie si vite. Ce n’est pas vraiment rancunière une mère. Un p’tit bisous. Un « t’es joli avec tes poils » et pouf ça fond comme un glaçon. Et vous savez quoi ? Ils le savent bien.

Moi je vous aime les yogis, inconditionnellement.

Shivamama

Enregistrer

4 Commentaires

  • Mae 22 juin 2016 at 13 h 17 min

    Roh non sa fait mal sa !
    J’ai eu droit ce midi à « t’es moche » …moui ok 3ans 1/2 si je ne suis déjà plus la plus jolie de toute les mamans qu’est-ce que ce serait à 15ans… (pour ma défense j’étais maquillée et coiffée 😉 )
    Courage je pense que c’est aussi une façon de tester même si sa fait mal !

    Répondre
    • Shivamama 27 juin 2016 at 20 h 44 min

      hahaha oui effectivement le « t’es moche » peut être extrêmement violent ! Il teste à mort ! YogiBoy me l’a murmuré à l’oreille l’autre fois et a scruté ma réaction ! Courage à toi aussi !

      Répondre
  • Mirabel en Compote 8 août 2017 at 23 h 19 min

    Aouch, une partie de leur évolution qui fait très mal … J’ai eu le droit a : « tu n’es plus ma maman ! » du haut de ses presque 3 ans … Coeur brisé , bouche bée , yeux embrumés …
    Mouais mais tu reste scotché tellement séché par ce que tu viens d’entendre . et la c’est quoi la methode de bienveillance ultime ??? ahah
    Courage !
    et vraiment j’aime beaucoup ce que vous ecrivez , du coup je serais prevenue dorénavant de chaque article ^^

    Répondre
  • Nini 11 août 2017 at 15 h 28 min

    Oh je suis vache aussi…
    Quand il me dit « Tu n’es plus ma maman », je lui réponds « bah tu n’es plus mon fils » et là il dit « Siiiiiiiiiiiiiiiii » lol

    En ce moment il me sort par le trou du nez (vive les vacances!) mais j’ai le droit à « T’es belle maman » ou des « je t’aime maman » et là tout est oublié…

    Répondre

Laisser un commentaire