contraception

Et quelle contraception ?

Vous nous suivez, vous nous connaissez, nous 5, la Shivafamilia. Je vous ai déjà parlé de cette fertilité que l’on considère parfois comme une chance parfois comme un petit nuage qui nous suit et nous fait peur. Parfois rose (ou rousse) parfois gris.

Souvent j’ai l’impression d’être jugé; comme si on était des inconscients, qui avions pris notre contraception à la légère. Après tout… on avait qu’à faire attention. Sauf qu’on a toujours fait attention.

Pilule depuis mes 16 ans. Puis à la suite de mes deux premières grossesses, parce que j’étais crevée et aussi parce que PapaFakir n’en voulait pas trois, stérilet. Enfin… Stérilet-passoire. 3 mois plus tard YogiBaby squattait mon utérus.

Puis re-sterilet, qui lui se barre au bout de deux semaines. Re-gros coup de stress. Définitivement, le stérilet, ce n’était pas pour moi.

Alors on tente l’implant. Mais on m’en met deux par erreurs (oui oui vous avez bien lu). Je me dis alors que si je tombe enceinte avec DEUX implants j’ouvre une secte et j’invite les gens à danser nu autour d’un arbre pour sanctifier cette fertilité paranormale et m’en mettre plein les fouilles !!

Je ne tombe pas enceinte, je ne m’en mets pas plein les fouilles et le premier implant migre dans mon muscle. On m’opère, on me charcute. Je crie en salle de réveil que « LE MÉDECIN EST UN GROS CON ET D’ABORD MES ENFANTS SONT TROP JOLIS!! » (Oui je ne gère pas bien les anesthésies générales).

Je supporte très mal le deuxième implant resté. J’ai des règles à n’en plus finir, une libido à ras les pâquerettes (déjà qu’avec trois enfants… c’est pas facile alors là…), et des cheveux aussi gras que si j’avais fait cuire des frites avec. Trop sexy… ça me soule. Au bout d’un an, je l’enlève.

hyper-fertilite

Et maintenant je fais quoi ?

Il nous faut un moyen de contraception sûre, on a besoin d’être rassuré. Même avec l’implant (les deux implants) PapaFakir met des capotes. Oui, oui… rappelez-vous, le petit nuage gris. Quand ton vagin est source de plaisir MAIS aussi une boîte à bébé, c’est pas facile facile. L’homme a besoin de gérer aussi de son côté. Le préservatif c’est visuel. La marchandise est là ! Pas ailleurs. Direction poubelle. L’homme est pragmatique. L’homme est rassuré. Moi aussi.

Je reteste la pilule Mais je l’oublie (bizarrement mes trois enfants occupent toutes mes pensées… comprends pas) et de toute façon le mari ne quitte plus ses Manix. Donc prendre des hormones juste pour prendre des hormones… je dis non. J’arrête.

Oui Mais maintenant ?! On fait quoi ?!

Juste des capotes ? Shiva tout puissant non ! C’est bien trop risqué. Le preso qui craque, qui se barre. Non non non.

Oui… mais on fait quoi ?

PapaFakir, il a une solution toute faite; qu’il me soumet depuis l’arrivée de la dernière. Solution que je décline à chaque fois. Je fais l’autruche. Je ne veux pas en entendre parler. PapaFakir me parle de contraception définitive. Pour lui. Couik. Lui est sûr de lui. Il a trois enfants. Il est heureux (un peu au bout du rouleau aussi). Il a peur d’une autre grossesse. Moi aussi j’ai peur. Mais on a même pas 30 ans. Moi aussi je n’en veux plus. Moi aussi je veux rester à 5 et profiter de notre liberté retrouvée. Mais on ne sait pas de que quoi la vie sera faite. Et puis parfois l’inattendu a du bon. Je suis un bébé surprise. J’ai eu un bébé surprise. C’est chouette aussi les surprises. Mais là… ce serait quand même la surprise de trop. Ce serait la merde tout de même. Non, ce serait l’horreur. On est d’accord là dessus avec mon amoureux.

Mais si on change d’avis ? Il me dit qu’il fera congeler ses zozos magiques. Mais quand même. C’est pas très glamour. C’est pas très… spontané.

Il est clair que de mon côté, jamais je n’y aurais recours. C’est impossible. Pourtant ça veut dire plus de règles, plus de stress. Juste nous 5… mais non. Je n’y arrive pas. C’est ce que je suis. C’est moi. Avec mon petit nuage rose et gris.

Ma copine médecin (oui parce que j’ai une copine médecin!), vient de passer sa thèse sur ce sujet (la contraception définitive) nous assure qu’aucun médecin ne voudra opérer PapaFakir. Il est trop jeune. Ça clôt un peu le débat. Pour un temps.

En attendant… on n’a pas de solution. Juste notre petit nuage et trois petits soleils.

Shivamama

Enregistrer

Enregistrer

30 Commentaires

  • Mélanouche 6 août 2017 at 16 h 28 min

    bonjour Shivamama, je découvre ton blog grâce au partage d’un article par une copine. Je t’invite à te renseigner sur la symptothermie, peut-être que ça peut répondre à vos besoins, en tous cas moi j’en suis ravie et ne suis pas la seule.

    Répondre
  • Delph 6 août 2017 at 20 h 31 min

    Je veux pas casser les plans de ton mari mais je connais quelqu’un qui a eu un bébé surprise alors que son mari s’était fait « coupé »… y a toujours un risque, surtout quand t’es jeune…

    Répondre
    • Shivamama 6 août 2017 at 20 h 42 min

      Mais non ?! Incroyable !

      Répondre
      • ly 8 août 2017 at 14 h 08 min

        Si si, je confirme. Aucun et je dis bien aucun moyen n’est efficace à 100% actuellement.
        (sauf l’ablation totale de l’utérus, mais là, faut avoir un cancer incurable pour y avoir droit…) Le bon côté c’est que si tu tombes malade même à 20 ans bah t’es pas trop jeune t’as quand même le droit d’être opérée. Plus de règles, plus de bébé.
        Il existe aussi la ligature des trompes. Mais pareil, pas efficace à 100%

        Répondre
      • émilie 8 août 2017 at 14 h 25 min

        C’est possible effectivement car la nature peut réparer les tuyaux du monsieur qui ont été ligaturés !

        Répondre
  • Céline35 7 août 2017 at 0 h 34 min

    Je viens de découvrir ton blog grâce à un ami et je voulais te dire merci. Merci de dire tout haut ce que je pense tout bas … Moi aussi je cherche LA solution miracle !!

    Répondre
  • Aurélie 7 août 2017 at 7 h 44 min

    Hello, en effet pas facile. Voici un pdf qui explique bien la symptothermie. https://sympto.org/manual_fr.html
    Un peu contraignant au début, et ça veut quand même dire préservatifs 7-12 jours par mois. Mais ça permet de garder un sentiment de contrôle… courage!

    Répondre
  • Lela 7 août 2017 at 7 h 53 min

    Detrompe toi, les hommes ont beaucoup moins de mal à se faire stériliser que les femmes. Meme jeune.

    Répondre
  • bldup 7 août 2017 at 8 h 00 min

    je lis ton article sur la parentalité, intéressant, rassurant car continuellement en doute sur notre éducation. Nous avons également 3 enfants en 2ans et demi /8,5ans, 7ans, 6 ans/(non non pas de jumeaux!). Une fois fini l’article d’éducation positive, l’article contraception m’attire car en pleine réflexion! pilule après à dernière grossesse (pas supportée), stérilet en cuivre (idéale pour moi, en forme, perte de poids+++, 0oubli, … mais gynéco me dit que nous sommes très fertiles et donc risque de grossesse) donc stérilet mirena posé en janvier….catastrophe; je gonfle+++, chute de cheveux, pilosité au menton++, fatigue, sensation brulure bas ventre, migraine,… bref téléphone pour retrait. J’ai dû argumenté et maintenir mes positions pour enlever ce put…. de stérilet. J’y suis arrivée! retrait il y a 3 jours; libérée délivrée…
    Maintenant, que fait-on?!? telle est la question! préservatif en attendant… à 33ans, on me dit trop jeune pour ligaturer mes trompes. Mais, zut c’est MON corps! je ne veux plus d’hormone, et je ne veux plus d’enfant et une contraception fiable.. alors on fait quoi?
    aucun gynéco n’a la réponse….

    Répondre
  • Sophie 7 août 2017 at 9 h 20 min

    Bonjour, je vous invite à tout de même vous renseigner auprès d’un urologue pour l’opération, j’ai 30 ans, mon mari 32 et il vient de se faire opérer car nous avons 5 enfants de 8 à 1ans, des merveilles bien sûr mais comment dire… stoooop quoi!!!
    La loi est de votre côté à présent même un jeune de 20ans sans enfants à le droit de se faire opérer (bien sûr le médecin peut refuser de le faire lui et l’envoyer à un autre collègue)
    Seulement 2 rdv et ensuite une opération des plus faciles pour mon mari, là on attends le dernier test pour savoir si il est bien stérile à présent, et on est liiiiiiibres pour mes prochains 20ans de super fécondité !!! Le pied quoi ^^

    Répondre
  • Vanessa 7 août 2017 at 12 h 50 min

    Bonjour, J’ai 38 ans. 4 enfants et comme toi une fertilité un peu trop… fertile 😉 Bref, nous étions 5 et nous avions décidé d’arrêter. 3 enfants, comme tu le dis, c’est déjà une famille nombreuse ! Mais la contraception et moi, nous n’avons jamais été en bon terme 😉 Bref, nouvel an 2016, petite suprise… je suis tombée enceinte (malgré que j’étais sous pilule 😉 Bien sûr, j’ai pleuré en me disant « on ne va pas y arriver… déjà 3 enfants c’est énorme, à 4 ça va être horrible !  » (oui oui, la mauvaise mère que je suis a dit et pensé ça ;-). Et mon mari m’a dit, mais non, c’est la nature qui l’a décidé, a 5 ou a 6, ça va pas changer des masses… C’est un cadeau de la vie un bébé, évidemment on le garde ! Et ça ira m’a-t-il dit ! Et aujourd’hui, je me dis qu’on était pas « complets » à 5, il nous manquait notre petite dernière, notre petite princesse :-) Donc pour en revenir à la contraception, je pense que le coté « irréversible » fait peur, et parfois pourquoi ne pas laisser une porte ouverte aux « jolies » surprises que peut réserver la vie (surtout que vous êtes vachement jeunes ;-). Qui sait si dans 7-8 ans quand vous serez un peu moins « fatigués » de gérer les petits, vous n’aurez pas envie d’un petit dernier ? 😉 Et sinon, blog découvert aujourd’hui, et j’aime beaucoup …. je m’y retrouve assez bien 😉
    Bonne continuation et à une prochaine fois, Vanessa

    Répondre
  • c 7 août 2017 at 14 h 52 min

    je veux suivre merci

    Répondre
  • Pauline 7 août 2017 at 15 h 19 min

    Très fertile aussi et après deux bébés rapprochés, je viens de me faire poser un DIU en cuivre (outch ton histoire de bébé suprise me fait peur!)… mais je n’arrive pas à faire confiance au DIU, ça me coupe totalement la libido, dans ma tête c’est : galipettes=bébé. Et quand autour de soi les copines sont plutôt en galère pour tomber enceinte, impossible de confier ce genre de problème… délicat de se trouver trop fertile face à quelqu’un qui aimerait bien être fertile justement :(

    Répondre
  • Maude 7 août 2017 at 16 h 13 min

    Bonjour Merci beaucoup pour votre blog que je découvre avec bonheur. Argh mon mari et moi sommes dans le même cas que vous… « merveilleusement fertiles »… hum (nous avons eu 3 têtes blondes en 3 ans pile). J’ai 32 ans et mon mari 40, il m’a aussi déjà parlé de contraception définitive (pour lui) mais je n’arrive pas encore à passer le cap. Je supporte très mal la pilule (à chaque fois libido ds les chaussettes). Votre article de règle pas le problème, mais ça fait du bien de voir qu’on est pas seul à galérer côté contraception! 😉 Merci!

    Répondre
  • Liv 7 août 2017 at 21 h 52 min

    Ton article a le mérite de montrer que la contraception repose encore trop sur les épaules des femmes, tout au long de la vie. Qui se tape les boutons, les problèmes de libido, les hormones et autres? Toujours nous. Il serait grand temps que tout cela s’équilibre, mais mon petit doigt me dit que ce n’est pas demain la veille…

    Répondre
  • vaness' 7 août 2017 at 23 h 51 min

    bonsoir, moi aussi je suis une hyper fertile qui ne supporte AUCUN moyen de contraception: 1 enfant « fait exprès » et 3 bébés surprises derrière…je suis fécondable même en dehors des périodes d’ovulation. Je suis un groupe su FB qui est formidable pour découvrir des choses incroyables sur notre anatomie, la contraception etc.. c « La voie de Shakti : gynécologie naturelle ». J’y ai découvert le diaphragme lavable CAYA qu’on utilise avec un spermicide doux pour la flore. Super simple a utiliser! Bon après c’est comme beaucoup de contraception, cad pas fiable à 100%, mais c’est une belle invention. Je peux pas vous dire si ça a été efficace pour moi car je ne savais pas que j’étais déjà enceinte sans le savoir quand je m’y suis mise… une petite goutte de potion magique et hop!

    Répondre
  • émilie 8 août 2017 at 14 h 22 min

    Euuuhh… si on te mets un dispositif Essure, c’est l’équivalent moderne d’une ligature des trompes, et bien tu auras toujours tes règles je t’assure !
    ne pas confondre les trompes avec l’utérus…
    Par contre, aucun médecin n’acceptera, c’est sûr.

    Essaie stérilet + capote + diaphragme… !
    Regarde

    Répondre
  • marie 8 août 2017 at 14 h 54 min

    Bonjour, l’article est très intéressant, ce sont des questions que je me suis posées il y a quelques mois, j’ai 38 ans , 3 enfants (10, 8 et 3 ans) et nous sommes heureux à 5, donc absolument sure de ne pas vouloir d’autres enfants . Et bien il y a 2 mois je me suis fait opérer pour une stérilisation définitive par clip , et tout va bien , fini les hormones, les règles qui n’en finissent pas avec le stérilet, la chute de cheveux, plus de migraines. Attention contrairement à ce qui est écrit dans l’article les règles sont toujours présentes, il n’y a pas de ménopause ! Je suis sereine, j’avais peur de me sentir différente mais finalement pas du tout. Plus de stress, c’est génial.

    Répondre
  • Sarah 8 août 2017 at 15 h 42 min

    On a le problème inverse, on est infertiles, des gros loosers de la reproduction. Mais pour avoir flippé pendant des années à l’idée d’être enceinte (comme c’est ironique), je comprends la situation. Je ne crois pas que les médecins refusent automatiquement l’opération pour un homme, en tout cas moins que pour une femme. Ça vaudrait le coup de se renseigner auprès d’un urologue.

    Répondre
  • Aour 8 août 2017 at 16 h 12 min

    Un copain à moi s’est fait opéré à 32 ans sans aucun soucis. Il recommande !
    De notre coté, on en est au diapragme Caya dont parle Vaness’. J’utilise une cup donc je connais bien mon anatomie intime et je trouve le diaphragm super chouette. À voir sur du moyen/long terme quels résultats ça donne.
    Je comprends totalement vos questionnements. Dans tous les cas, bon courage !

    Répondre
  • fruleux 8 août 2017 at 17 h 06 min

    Il vous reste les méthodes naturelles! Très fiables, dans le respect de son corps et de son cycle… demande juste de vivre sa sexualité au rythme de son cycle et de sa fertilité.
    Il faut se faire accompagner au début, le temps de bien se connaitre; des moniteurs sont là pour ça.
    Bon courage!

    Répondre
  • Dusangdusexeetdulaitmaternel 9 août 2017 at 9 h 21 min

    Bonjour, de notre côté nous avons 5 enfants à nous deux, de 1 à 10 ans, deux gars chacun et la petite dernière ensemble. Mon mec a fait une vasectomie et j’en suis enchantée. Tout fonctionne normalement, sans stress, et je suis enfin libérée des relouteries contraceptives.
    Le site de Martin Winckler propose en première page un annuaire français des professionnels de santé qui pratiquent ligatures et vasectomies sans émettre de jugement quelques soient l’âge et la situation du patient. La seule contrainte c’est le délai de 4 mois entre un premier rdv et l’opération, et il faut attendre trois mois, au moins 10 éjaculats et un spermogramme de contrôle pour horizontaliser sans filet (ou verticaliser ou diagonaliser, chacun s’amuse comme il l’entend). On en a mis quelques-uns au congélateur, ça coûte 100 balles par an, sauf i tu es donneur, dans ce cas c’est gratuit. Mon mec est donneur, ravi d’aider ceux qui galèrent à concevoir. Bonne continuation et bon choix de contraception.

    Répondre
  • Sophie 9 août 2017 at 17 h 44 min

    Bonjour ! De notre côté c’est famille recomposée avec un fiston de 11 ans 1/2 né d’un premier amour de mon chéri, un fiston de 6 ans 1/2 et un fillette de 4 ans 1/2. Pour mon amoureux, c’était on ne peut plus clair, ça suffit ! Mais pareil que vous, houlala méfiance, la machine fonctionne à merveille. Donc vasectomie. Ça, c’est fait. Pas de question d’âge de la part de l’urologue, c’est votre choix, en toute conscience. En effet, dans un cas sur…….. ça peut se reconstituer tout seul. Alors oui, ce sera une surprise un peu dure à accueillir au début, et qui finira forcément par une rencontre merveilleuse qu’on ne regrettera pas. Et oui quand la décision est à prendre les questions tournent dans la tête, on sait pas de quoi sera fait demain (bon chez nous la famille recomposée c’est fait, et on a pas très envie d’une famille rerecomposée, la logistique c’est déjà le bordel sans ça). En fait, je partage juste que depuis que c’est fait, je savoure la liberté de faire l’amour sans avoir peur 12 fois par an (ce qui ne m’était pas beaucoup arrivée en 20 ans), je savoure les nouvelles libertés que nous offre les enfants qui grandissent, et surtout je ne me pose plus de question !!! Bref, juste un témoignage positif de cet acte léger, pris en charge et tout de même très très efficace.

    Répondre
  • Tina 13 août 2017 at 20 h 53 min

    Bonjour, je découvre ton blog. Interressant cet article sur cette question,car moi même jerecherche une « solution » à ce sujet. Pour expliquer rapidement j’ai 42 ans et deux enfants magnifiques de 13 et 8 ans. C’est moins compliqué pour moi car je suis séparée de leur papa depuis quelques années, et je suis célibataire depuis donc…bébé trois y aura pas ! MAis ayant passé la quarantaine, je suis passée chez le gynéco pour parler de quelle contraception utiliser apres 40 ans (cela ne concerne bien sur pas du tout ton age, mais je recherche toujours moi aussi LA contraception adaptée…)..et je suis sortie démoralisée de cet entretien. Apres avoir  » bouffé  » des hormomes pendant 20 ans (entrecoupé de pauses pour concevoir les enfants, car je suis très très très fertile) , j’ai décidé de stopper cela. Et comme je n’ai plus de vie sexuelles active depuis ma séparation, j’ai décidé de stopper la pilule…que reste t ‘il ? le sterilet…bof, suis trop douillette..et mauvaise expérience de copines…l’implant bof..mauvais retours aussi (et toi !) et couic couic reste la seule option..sauf que gygy m’a dit il y a deux ans « vous êtes séparée, vous serez peut etre encore maman un jour, vous n’etes pas la bonne candidate pour ça »….OK…que reste il donc ? le bon vieux préservatif qui craque, qui glisse, et qu on déteste ! a ce jour…je n’ai pas de solution satisfaisante…non plus !

    Répondre
  • Aurore 24 août 2017 at 9 h 31 min

    Bonjour :)
    Je tombe un peu des nues (un peu ignorante la nana ^^’), je ne savais pas qu’on pouvait proposer ce type d’opérations aux messieurs dans ce cadre. On reste toujours très peu informés sur ce genre de sujets. C’est important d’en parler je pense.
    Bonne journée et à bientôt !

    Répondre
  • Maman Crap'Huète 2 septembre 2017 at 18 h 56 min

    Je me reconnais dans ce que tu dis. Je n’ai que 2enfants, mais une fertilité de fou. j’ai abordé plusieurs fois le sujet a chéri qu’il cuik en rigolant pour lui c’est pas possible pour moi non plus j’ai pas trop de solution, la j’ai le stérilet hormonale mais je pense que je vais le retiré.. il faut que je face le point avec gygy sinon je pense de plus en plus a mettre des « clips » il y a toujours possibilité de tomber enceinte par la suite mais c’est plus « difficile »..bref je sais pas on est beaucoup dans ce cas je me rend compte.

    Répondre
  • Cloclo 7 septembre 2017 at 22 h 51 min

    Bonjour, je viens de tomber sur ton article sur l’éducation positive par hasard sur Facebook. Et la grosse surprise, je me suis totalement reconnu dedans. Tu m’as fait mourir de rire! Et maintenant je viens de lire ton post sur la contraception qui me rappelle encore mon cas!
    Pour me présenter, j’ai 32 ans, 2 enfants de 5 et 3 ans ( le plus grand est très dur à gérer… on enchaine colère sur colère , c’est l’horreur !) . J’ai la famille que j’ai toujours rêver et ne souhaite plus avoir d’enfants quoi qu’il se passe.
    Bref je suis également hyper fertile et comme tu le dis si bien : c’est une chance, mais également une galère absolue!
    Je suis tombé enceinte sous pilule quand j’étais plus jeune. Après ma deuxième grossesse, j’ai fait une fausse couche sur stérilet.
    Le stérilet que j’ai actuellement me provoque de grosse douleur dans le bas du ventre lors des rapports avec mon conjoint. Mon gynécologue me répond que j’ai qu’à prendre de l’ibuprophene avant mes rapports…. ( sans commentaires ! ).
    Je refuse la pilule car inhibe complètement ma libido ( en même temps l’abstinence est aussi un moyen de contraception, mais a 32 ans je ne m’y résous pas)
    J’aimerai une contraception définitive ( j’ai bien conscience de se que ça implique), mais m’ont gyneco refuse pour ne pas avoir de procès plus tard ( se sont ses mots!)
    Je me sent complètement piégée par cette fertilité qui est une chance.

    Répondre
    • Shivamama 8 septembre 2017 at 6 h 47 min

      Je te lis et c’est scandaleux. En 2017 quoi…

      Répondre
  • Abigaïl 16 septembre 2017 at 17 h 10 min

    Salut Shivamaman, connais-tu les méthodes naturelles ? Billings, FertilyCare ? Va faire un tour sur leur site.
    Et en passant, celui de Thérèse Argot : http://theresehargot.com/category/methode-naturelle/ qui en parle bien puisqu’elle les pratique. Tu pourras lui poser toutes les questions qui te turlupinent , elle est vraiment top cette fille. Perso, nous la pratiquons depuis… 32 ans maintenant. Fiable à 100% si on la connais bien et qu’on respecte les périodes d’abstinence avec sérieux. Si on choisit les méthodes naturelles, on le fait à deux (et oui, monsieur est co-responsable de la fécondité du couple) et à fond (c’est à dire qu’on de forme en faisant quelques sessions. – c’est comme le boulot, on doit être pro)
    Bravo pour ton trio d’enfer (ou de paradis), ta petite famille est une merveille de joie de vivre ! Merci pour tes billets d’humour (et d’amour) absolument épatants !

    Répondre
    • Shivamama 16 septembre 2017 at 17 h 51 min

      Merci pour les infos

      Répondre

Laisser un commentaire