tuto-craies

De la couleur dans nos rues

L’actualité n’est pas rose. Non… Après Nice, j’avais envie d’écrire une nouvelle fois, j’en avais besoin même. Mais ça devient trop récurant, ça me fait peur. Jamais je n’aurais pensé, en ouvrant ce blog, que des billets sur des attentats dans mon pays puissent se répéter. Naïvement, je ne veux pas vivre avec cette menace constante. Ce n’est pas possible. Alors je pense à toutes ces victimes, ces si petites victimes. Je retiens encore le positive. Ces gens qui aident les autres, ces retrouvailles heureuses. Et je mets de la couleur dans nos rues et dans nos cœurs. Comme on l’a fait tout l’hiver.

craies-geantes-diy

Avec les enfants on fabrique régulièrement des craies géantes et on va barbouiller les trottoirs. Ça égaie le noir du goudron. Et quand je rentres du boulot, j’ai des couleurs plein ma rue. C’est de l’art éphémère. Recommencer encore et encore pour qu’il y ai toujours de la joie sur le bitume et des arcs-en-ciel dans nos mirettes. J’en offre aussi. Offrir des couleurs, je trouve ça chouette.

C’est facile à faire en plus. Alors si l’idée de colorer un bout de votre vie, de partager quelques minutes, heures avec vos enfants, en faire profiter les voisins ou les copains du parc, voilà le mode d’emploi :

Il vous faudra : du plâtre de paris (en grande surface ou en magasin de bricolage), de la gouache de toutes les couleurs, de rouleaux de sopalin vides, de papier sulfurisé, du gros sotch, d’un récipient auquel vous ne tenez pas trop, d’une cuillère en plastique et d’un peu d’eau.

  1. Bouchez une extrémité de tous les rouleaux de sopalin avec du gros scotch. (inutile de faire de la trompette avec après, mais ça fait rire et ça fait du bien).
    tuto-craie-geante
  2. Tapissez l’intérieur de tous les rouleaux avec du papier sulfurisé et agrafez en haut (pour ne pas que le papier coule au fond comme un gros caca quand vous coulerez le plâtre… l’expérience mes chers yogis, l’expérience !)
  3. Dans votre récipient mettez un verre de plâtre, la gouache de votre choix (pas mal quand même) et un peu d’eau. Mélangez avec la cuillère en plastique. Rajoutez de l’eau jusqu’à avoir une consistance pâteuse. Ça ne doit pas être trop liquide sous peine de détremper vos rouleaux et mettre 15 ans à sécher. Pas trop sec non plus pour bien couler au fond du rouleaux.
  4. Coulez le plâtre coloré dans un rouleau.
  5. Réitérez l’opération pour le nombre de craies et de couleurs de votre choix (faites en plein ! Ça ne prends pas beaucoup de temps et les œuvres en sont tellement plus jolies !)
    craies-geantes-enfants
  6. Laissez sécher une nuit et déchirez les rouleaux de sopalin.
  7. À vos craies, à vos couleurs, foutez-nous de l’amour partout dans les rues. Et faites des bisous aux voisins !

diy-craies-maison

Je vous souhaites une bonne semaine, malgré tout, les yogis. Et comme dirait l’autre : Aimez-vous bordel de merde ! Moi je vous aimes !

Shivamama

Enregistrer

0 Commentaire

Laisser un commentaire