operation-oreille

Chut, petites oreilles en cours de réparation !

J’ai eu trois enfants. Un garçon, deux filles. En toute objectivité, ce sont les plus beaux du monde. Si, si, vraiment. J’ai bien bossé, je me suis appliquée. J’ai bien mis les dix orteils, les dix petits boudins faisant offices de doigts, des yeux bleus pour tout le monde, un peu de blond, beaucoup de roux et des gros bidons.

Pourtant, je dois bien l’admettre, pour la dernière, j’ai bâclé un truc. Il faut dire qu’elle m’a prise par surprise aussi. Alors au moment de faire les oreilles, j’ai dû louper un truc, pas très grave, esthétiquement c’est les Mona Lisa du monde auriculaire mais c’est le bazar à l’intérieur. Alors ma YogiBaby, depuis ses 6 mois, en période hivernale (comprenez de Novembre à Mai…) c’est 3 doubles otites percées par mois (comprenez 6 otites sur-infectées qui percent le tympan sous le coup de la pression du pus… et bon appétit). C’est 20 jours d’antibiotiques mensuels pour éviter la surinfection et la perte éventuelle d’audition. C’est les nuits qui vont avec et la culpabilité de l’avoir grondé pour qu’elle dorme et voir le lendemain matin ces deux petites oreilles vomir du pus. C’est les ORL à la pelle qui te disent qu’elle doit se faire opérer mais qu’elle ne pèse pas assez lourd pour l’anesthésie. C’est mes 4 tartiflettes hebdomadaires pour qu’elle dépasse enfin les 10kg (nooooon je déconne !).

hospital-enfant

C’est aussi les tentatives désespérées de médecines alternatives d’une mère au bout du rouleau : les ostéopathes, les homéopathes, les réflexologues, les acuponcteurs, les naturopathes, les étiopathes, les massages accu-pressions,  les huiles essentielles, les traitements de fond, le lait de chèvre, l’éviction de la crèche… On a tout fait ! Et… rien. Enfin si, des otites, encore et toujours. C’est bien simple, on m’aurait dit de marcher pieds nus sur des légos, deux pipettes de sérum physiologique dans les fesses à la pleine lune pour conjurer le sort : je l’aurais fait ! Heureusement pour mon rectum, personne ne m’a soufflé de telles incantations.

Après un pseudo répit cet été, l’hiver et les mouchoirs sont revenus tout comme l’Augmentin 3 fois par jour dans le frigo (l’antibiotique dans le frigo… pas ma fille !). Mais cette fois ma YogiBaby avait bien abusé des barbecues et autres mets estivaux et c’est très fièrement qu’elle a posé ses miches de 10 kg 150 grammes sur le petit fauteuil de l’ORL il y a deux semaines, les oreilles en vrac et qu’il nous a dit « C’est la cata là-dedans, je vous l’opère en urgence le 4 janvier ! » (date à jamais gravée dans le calendrier familial).

Alors me voilà, dans sa petite chambre de l’hôpital de jour, à rédiger mon article en attendant son retour du bloc.

Soyons clairs, il n’y a pas de degré dans l’inquiétude d’une mère. Soit elle est inquiète, soit elle ne l’est pas. On l’opérait à cœur ouvert, c’était pareil ! On me l’a emmené il y a 30 min, shootée au supo qui fait rire, la même attitude que sa mère un soir de Mojito entre copines, a rigolé de la charlotte de l’infirmier, tête renversée en arrière, son petit doigt boudiné pointant vers l’immonde couvre-chef du pauvre gars.

operation-oreilles

Elle est comme ça ma YogiBaby. C’est un rigolote. Celle qu’on appelait Madame Risette quand elle était bébé. Celle qui a trop souffert, trop de nuit, de ses si jolies petites oreilles. J’aurais tout fait. C’est ma dernière carte. Alors je ne peux que croire en cette opération et m’en remettre à cet ORL qui peut potentiellement être canonisé par mes soins. Je serre les doigts, je croise les fesses… et au pire des cas : SORTEZ MOI LES LEGOS ET LE SERUM PHY!!

(ou si quelqu’un a un truc moins douloureux…)

Affaire à suivre ! Bye les Yogis !

Shivamama

Enregistrer

1 Commentaire

  • Laure 11 août 2017 at 11 h 17 min

    J’ apprecie l’ honneteté et la franchise de ces articles. En lisant les mésaventures de votre petite fille, je pense qu’ Elle pourrait trouver de l’ aide d’ un guerisseur ou rebouteux. Il faut y croire tout d’ abord mais j’ai temoigné de l ‘ efficacite de ces guerisons meme a distance à Partir d une photo. Je suis en irlande et il y a beaucoup de rebouteux et meme Des specialitistes, anti- stress,rougeole, maux de têtes…je recommende aussi la therapie crânio-sacrale. Très efficace et aussi l huile de coco en dilution ou huile d olive. Également trouver des aliments riches en vitamines C, B, A, D pour augmenter son système immunitaire. Bon courage et merci de votre humanisme

    Répondre

Laisser un commentaire